Le projet LUMOMAT, fédérateur et interdisciplinaire, regroupe des chercheurs de 4 Unités Mixtes de Recherche CNRS – Université de l’Ouest de la France :

Au total, plus de 250 chercheurs et enseignants-chercheurs sont impliqués dans le projet LUMOMAT.

Des critères d´éligibilité sont à respecter par tout chercheur ou groupe souhaitant rejoindre LUMOMAT : ils doivent faire preuve d´une activité scientifique qui rejoint les thématiques de LUMOMAT et démontrer une reconnaissance internationale de leurs travaux. Tout chercheur, enseignant-chercheur ou groupe souhaitant rejoindre LUMOMAT doit en faire la demande au Directeur, qui fera analyser l’ensemble des critères par le Conseil Scientifique International de LUMOMAT.

Les recherches menées dans le cadre du projet LUMOMAT s’articulent autour de 3 axes :

Axe 1: photovoltaïque 3ème génération, comburants solaires et OLEDs : conception, élaboration, caractérisation, modélisation

– PV organique
– Cellules à colorants
– Cellules à gap intermédiaire
– OLEDs
– Spectroscopie théorique moléculaire prédictive et modélisation

Axe 2 : capteurs et sondes moléculaires pour la santé et l’environnement

– Surfaces fonctionnelles pour la détection d’entités biologiques (protéines, agents pathogènes) par voie optique
– Couches minces assemblées pour la détection de métabolites et prédiction de processus oxydatifs
– Assemblages supramoléculaires immobilisés pour la détection de polluants et d’ions métalliques
– Imagerie médicale, photothérapie dynamique

Axe 3 : nanosystèmes structurés pour le transport et le stockage optique de l’information

– Nanomatériaux hybrides photoluminescents
– Nanomatériaux hybrides photocommutables
– Nanomatériaux moléculaires auto-organisés pour la photoniqu