L’EUR LUMOMAT implique quatre unités mixtes CNRS- Université (MOLTECH-Anjou, ISCR, CEISAM, IMN) émanant de trois sites universitaires voisins (Angers, Nantes, Rennes) et regroupe les forces scientifiques s’intéressant aux matériaux moléculaires dans l’ouest de la France.

Ces domaines sont tous reliés à des applications industriellement pertinentes, appelées à se développer rapidement dans la prochaine décennie. Aussi, le projet LUMOMAT rassemble dans un même groupe des chercheurs de haut niveau couvrant toute la chaîne de valeurs (la conception moléculaire, synthèse, spectroscopie et dispositifs).

L’objectif de LUMOMAT est de devenir un partenaire incontournable au niveau national et européen pour la recherche sur les matériaux moléculaires pour l’électronique et la photonique organiques, en renforçant :

  • L’excellence
  • La masse critique
  • L’insertion dans les réseaux nationaux, européens et internationaux
  • La visibilité
  • Les liens entre la recherche académique et les industriels

Le positionnement thématique en recherche de LUMOMAT est ciblé autour de trois axes thématiques, tous centrés sur la molécule organique :


Axe 1: photovoltaïque 3ème génération, comburants solaires et OLEDs : conception, élaboration, caractérisation, modélisation

– PV organique
– Cellules à colorants
– Cellules à gap intermédiaire
– OLEDs
– Spectroscopie théorique moléculaire prédictive et modélisation

Axe 2 : capteurs et sondes moléculaires pour la santé et l’environnement

– Surfaces fonctionnelles pour la détection d’entités biologiques (protéines, agents pathogènes) par voie optique
– Couches minces assemblées pour la détection de métabolites et prédiction de processus oxydatifs
– Assemblages supramoléculaires immobilisés pour la détection de polluants et d’ions métalliques
– Imagerie médicale, photothérapie dynamique

Axe 3 : nanosystèmes structurés pour le transport et le stockage optique de l’information

– Nanomatériaux hybrides photoluminescents
– Nanomatériaux hybrides photocommutables
– Nanomatériaux moléculaires auto-organisés pour la photonique